La lentille d'eau transforme le lisier en matière riche en protéines

Le projet LIFE LEMNA, cofinancé par le programme européen LIFE, présente le premier prototype semi-industriel en Europe basé sur la technologie de culture de lentilles d'eau pour la récupération des nutriments du fumier de porc.

L'installation a une superficie de 250 m2 et produit 17 t de biomasse / ha · an, des protéines végétales 6 à 7 fois plus importantes que celles obtenues dans la culture du soja.

La lentille d'eau est une petite plante circulaire aquatique verte flottante, capable d'absorber très efficacement les nutriments contenus dans les excréments, pour les transformer en biomasse riche en protéines.

Le centre technologique AINIA, en collaboration avec le Centre National de Biotechnologie appartenant au CSIC et les sociétés Porgaporcs et ECOBIOGAS, ont développé la première usine pilote à l'échelle semi-industrielle en Europe qui permet de récupérer les nutriments (azote, phosphore) du lisier, et de les réutiliser dans la zone même où ils sont générés.

Pour éviter la contamination du lisier, la législation européenne, nationale et régionale devient de plus en plus exigeante. Actuellement, il existe un surplus de lisier pour lequel des solutions durables doivent être recherchées pour éviter la pollution de l'environnement.

LIFE LEMNA propose ce système de récupération des nutriments basé sur une technologie de culture Lemna.

Ce système est un exemple d'économie circulaire dans laquelle les nutriments contenus dans le lisier excédentaire généré par les fermes sont récupérés par le Lemna et réutilisés plus tard, soit sur l'exploitation elle-même, soit dans les zones proches de celle-ci.

Alfredo Rodrigo, technicien environnement AINIA.

Plus d'informations: cnb.csic.es

Recommandé

Propriétés, avantages et utilisations du vinaigre de cidre de pomme
Avocat: comment planter son noyau?
Propriétés, avantages et utilisations des feuilles de laurier