L'invention qui permet à des centaines d'agriculteurs d'obtenir du biogaz à partir d'excréments d'animaux

L'invention qui permet à des centaines d'agriculteurs d'obtenir du biogaz à partir d'excréments d'animaux

Un jeune ingénieur costaricien a permis à des centaines de producteurs agricoles en Amérique et en Afrique de produire leur propre énergie grâce à des biodigesteurs personnalisés qui convertissent les déchets organiques du bétail en biogaz. Les quelque 200 équipements installés à ce jour ont permis d'économiser les factures d'énergie des propriétaires grâce à la réutilisation du fumier, en plus d'avoir contrôlé le niveau de contamination des fermes.

En effet, on estime que les équipements installés ont évité l'émission de 9000 tonnes de CO2 en réduisant le méthane généré par la ferme elle-même, et en consommant des combustibles fossiles pour la production d'énergie, qui a été remplacé par celui qu'ils fournissent. les biodigesteurs conçus par Joaquín Víquez .

Ses racines familiales, liées au terrain, ses études d'agronome et son expérience ultérieure dans les exploitations agricoles, l'ont conduit à créer la société Viogaz en 2009 et à donner corps à l'idée qui était dans sa tête après avoir vu comment les fermes continuaient à traiter les excréments. de bétail de manière polluante et inefficace, un luxe difficile à assumer pour les petits producteurs qui, justement, ont besoin d'affiner leur productivité pour survivre.

C'est ainsi qu'est né son biodigesteur, qui a été reconnu par le MIT Technology Review car, pour un producteur d'intégrer cette technologie, cela se traduit par « une meilleure utilisation des résidus agricoles, améliorant la productivité des zones rurales en développement», estime-t-il Mark Hoffmann, membre du jury des Innovateurs de moins de 35 ans en Amérique centrale 2016, dans lequel Joaquín Víquez a été récompensé.

Original text


Cette solution de gestion du fumier contient les coûts des exploitations, est conçue pour être particulièrement durable et s'adresse aux petits et moyens agriculteurs, qui peuvent remplacer une bonne partie de l'énergie qu'ils consomment par celle obtenue à partir du biogaz .

La société propose des services de conseil et de formation aux agriculteurs, ainsi que deux options de biodigesteur. Le premier, les biodigesteurs Viogaz, avec jusqu'à vingt modèles disponibles avec entre 2 et 120 mètres cubes de capacité liquide, afin que chaque ferme puisse trouver celui qui correspond à ses besoins. L'invention, créée avec une géomembrane en PVC, a une durée de vie utile de 10 ans.

La deuxième possibilité est les lagunes couvertes de Viogaz , préférables pour une capacité de liquide supérieure à 360 mètres cubes, et adaptées aux fermes qui ont des lagunes qui, avec cette alternative, sont recouvertes en bas et en haut d'une géomembrane en polyéthylène. . La durée de vie utile de cette option est estimée entre 12 et 15 ans.

Beaucoup de producteurs qui ont besoin de ces technologies n'ont pas les ressources nécessaires pour les acquérir. Pour cette raison, l'entreprise dirigée par ce jeune homme a lancé une initiative à travers l'organisation Kiva pour octroyer des microcrédits permettant aux petits agriculteurs de fournir à leurs exploitations cette solution complète pour améliorer la gestion du fumier.

Plus d'informations sur Viogaz.

Recommandé

Propriétés, avantages et utilisations du vinaigre de cidre de pomme
Avocat: comment planter son noyau?
Propriétés, avantages et utilisations des feuilles de laurier