New York interdit les produits en polystyrène à usage unique

New York interdit les produits en polystyrène à usage unique

Compte tenu de l'impossibilité de recycler les 30000 tonnes par an de produits en polystyrène à usage unique qu'elle génère, New York interdit son utilisation à partir du 1er juillet, même s'il n'y aura pas de sanctions jusqu'en 2016 pour que les entreprises aient le temps de s'adapter à la norme. Une centaine de villes américaines comme Washington, Minneapolis, Oakland, Portland, Seattle ou San Francisco, entre autres, avaient déjà adopté cette mesure d'urgence.

Le conseil municipal de New York considère le polystyrène (EPS) comme un déchet «toxique» qui ne peut être recyclé. Les produits en polystyrène qui ne peuvent être vendus ou utilisés à New York comprennent les tasses, les assiettes, les contenants de restauration rapide, les cartons d'œufs ou les plateaux de viande, de poisson, de légumes ou de fruits. L'interdiction concerne les restaurants, la restauration conventionnelle ou rapide, les cafétérias, les magasins ou les supermarchés.

Depuis septembre, les repas scolaires (830 000 plateaux par jour) sont servis dans des emballages biodégradables.

Les déchets de polystyrène à New York représentaient près de 30 000 tonnes en 2014, dont 90% à usage unique. L'impossibilité de le recycler a été la raison de l'adoption de cette norme.

Depuis longtemps, le polystyrène nous a été présenté comme une bonne option, sûre et économique pour l'emballage alimentaire. Mais nous savons tous que c'est une grande menace pour l'environnement. Le maire de New York a réclamé.

Original text


Recommandé

Propriétés, avantages et utilisations du vinaigre de cidre de pomme
Avocat: comment planter son noyau?
Propriétés, avantages et utilisations des feuilles de laurier