La maison bioclimatique: la façade toujours orientée sud dans l'hémisphère nord

Maison bioclimatique1

La construction durable peut être définie comme un moyen de répondre aux besoins actuels de logement sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins.

La maison bioclimatique y contribue , un type d'habitation qui prend de plus en plus d'importance, puisqu'une maison construite en bois, et même en paille, est un bâtiment qui exploite au mieux les ressources de son environnement pour réduire, voire éliminer consommation d'énergie et minimiser son impact sur l'environnement . Il est essentiel que la façade soit toujours orientée vers le sud, car elle offre ainsi une exposition solaire maximale. Pour ceux qui vivent au sud de l'Équateur, c'est simplement l'inverse.

Nos ancêtres, sans en avoir conscience, construisaient déjà de manière bioclimatique. Malheureusement, cette habitude a disparu dans les années 50/60. Il fallait construire rapidement et avec un budget à un moment où l'environnement n'avait pas trop d'importance. Aujourd'hui, le pétrole, l'électricité et le gaz deviennent de plus en plus chers. Il ne faut pas non plus oublier que les engins de chantier nécessitent beaucoup d'énergie pour fonctionner alors que les constructeurs ont tendance à développer des engins plus durables comme les pelles, les pelles rétrocaveuses ... Par conséquent, on revient à la construction de bâtiments qui prennent en compte le soleil, le vent, reliefs, végétation ...

Le principe «bioclimatique» est relativement simple : il repose principalement sur le confort thermique. Par conséquent, il est nécessaire de s'abriter du vent, de profiter au maximum du soleil en hiver et de s'en protéger en été. Aujourd'hui, il est possible de concevoir des maisons passives sans trop de problèmes. Ils sont conçus pour capter l'énergie solaire, la stocker et la diffuser en elle-même. Pour cela, le choix des matériaux de construction et une disposition adaptée des pièces permettant une captation d'énergie sont essentiels. Ainsi, grâce au soleil, la maison peut être largement chauffée. Pour être efficace, le bâtiment devra profiter des apports solaires et emmagasiner la chaleur dans les masses, telles que les murs et les dalles de pierre, le béton et dans la terre elle-même.

Ce principe permettra d'économiser du chauffage et offrira un confort optimal été comme hiver. Avec des masses suffisantes, la température varie peu tout au long de l'année, s'établissant entre 18 et 22 ºC sans chauffage. En fonction de l'isolation, ce type d'habitation nécessitera très peu d'apport de chauffage ou de climatisation, et seul un chauffage d'appoint resterait à définir, si nécessaire.

Maison Bioclimatique Basic Lines

Pour tout cela, la maison bioclimatique est un concept global intelligent auquel s'ajoutent de nombreuses alternatives garantissant un résultat optimal . Dans tous les cas, l'orientation est un facteur fondamental dans une maison de ce type. La façade doit toujours être orientée vers le sud car elle offre ainsi une exposition solaire maximale. En effet, une maison bioclimatique est construite principalement pour capter l'apport du soleil. Il se nourrit du soleil pendant la journée, conserve cette énergie et la restitue et diffuse la chaleur à l'intérieur de la maison lorsque la température extérieure baisse.

Les espaces dans lesquels se déroule le plus de vie, tels que le salon, la cuisine et la salle à manger, doivent également être orientés vers le sud pour profiter au maximum de la lumière. Les chambres doivent être situées à l'est ou à l'ouest et les salles de bains ou locaux techniques au nord.

Une maison bioclimatique doit avoir une surface vitrée avec une très grande extension pour être ouverte sur l'extérieur et être en harmonie avec la nature. Faire face aux ouvertures au sud permet d'économiser jusqu'à 30% d'énergie.

Ventilation et isolation.

D'une part, dans les maisons bioclimatiques, la méthode de ventilation est le centre du système . Le soi-disant «puits canadien» est la solution idéale pour ventiler la maison. Les procédés d'échange thermique à double flux permettent, en hiver, de récupérer la chaleur produite à l'intérieur de la maison pour chauffer l'air qui vient de l'extérieur. L'air neuf est aspiré par une cheminée située à 10 m de la maison. Il circule ensuite sous terre avant d'atteindre le VMC double flux. Résultat: en été, on a toujours de l'air frais (la climatisation n'est pas nécessaire, ce qui n'est pas non plus écologique) et en hiver, le puits canadien fournit de l'air chaud, qui passera également par une serre (côté sud) avant Entrez dans la maison.

En revanche, si la maison est bien isolée, le chauffage peut être supprimé: la chaleur émise par les habitants eux-mêmes, par la cuisine, par le séchoir ... suffirait. Si vous avez besoin de chauffer votre maison, le poêle à bois et le foyer avec portes et récupération de chaleur sont les meilleurs modes de chauffage.

Maison bioclimatique-2

Un autre aspect de la construction bioclimatique est la compacité du bâtiment. Une maison à un étage de 100 m2 consommera jusqu'à 25% d'énergie en plus par rapport à une maison à plusieurs étages, pour maintenir une température confortable pendant l'hiver.

La construction d'une maison bioclimatique ne coûte pas plus cher qu'une maison traditionnelle . Ce ne sont pas l'orientation et les ouvertures qui influencent le prix mais la qualité des matériaux, la mise en route et les résultats thermiques.

Une maison qui profite des apports passifs du soleil hivernal (énergie gratuite) augmentera en valeur avec le temps et les prévisions d'augmentation du coût de l'énergie. Que ce soit pour habiter, louer ou revendre, les bâtiments bioclimatiques sont particulièrement rentables et appréciés.

En conclusion, les principes fondamentaux de la maison bioclimatique peuvent être résumés en deux points:

  • Protégez-vous des variations climatiques (froid / chaleur, vent, pluie ...).
  • Profitez du climat (lumière, chaleur ou fraîcheur naturelle selon la saison, brise ...).

La qualité sanitaire du lieu de vie doit également être prise en compte ainsi que l'impact écologique de la construction dans l'approche bioclimatique.

Recommandé

Propriétés, avantages et utilisations du vinaigre de cidre de pomme
Avocat: comment planter son noyau?
Propriétés, avantages et utilisations des feuilles de laurier