Les Pays-Bas vont construire la première centrale solaire flottante au monde sur la mer

Si, il y a quelques mois, les Pays-Bas s'étonnaient avec un projet de construction de la première ferme flottante au monde, ils le font maintenant avec une autre qui n'est pas loin derrière soit en difficulté, soit dans son caractère pionnier au niveau international. Il s'agit de la conception, de la réalisation et de la mise en service de la première centrale solaire flottante en mer. L'enjeu pourrait se traduire par une amélioration des performances des panneaux photovoltaïques jusqu'à 15% par rapport à ceux situés à terre, en plus de s'attaquer aux problèmes de manque d'espace qui, parfois, rendent difficile l'installation de ce type de fermes pour l’utilisation d’énergie propre.

Baptisé «Zon-op-Zee», qui se traduit par «Le soleil dans la mer», ce projet à développer dans trois ans a un bon nombre d'acteurs impliqués pour garantir que le défi est relevé. Concrètement, six entreprises et centres de recherche spécialisés travaillent main dans la main à la conception de cette ferme photovoltaïque flottante qui, lorsqu'elle se matérialisera sur les eaux de la mer du Nord, sera unique au monde.

Et c'est que, bien que des pays comme la Chine ou le Royaume-Uni aient déjà choisi de transférer leurs plantes à la surface aquatique pour capter l'énergie solaire, à ce jour, celles-ci se trouvaient dans des masses d'eau sur terre, généralement des lacs. D'où le caractère exceptionnel de l'initiative. "Ce que nous allons faire avec ce projet n'a jamais été fait." Ceci est souligné par Allard van Hoeken, ingénieur de l'année 2015 aux Pays-Bas, ainsi que fondateur et directeur d'Oceans of Energy, une startup qui fait partie du consortium qui espère faire du projet une réalité. Le pari est tout un défi, notamment en raison des forces destructrices du vent et des vagues en mer, matière pour laquelle ce type d'initiative n'avait pas été mené.

Original text


Panneaux solaires flottants

Projet de panneaux solaires flottants à YAMAKURAdam. Image: Dreamnikon. Shutterstock [/ caption]

Désormais, cette startup, en plus du centre de recherche néerlandais sur l'énergie (ENC), de l'institut de recherche maritime du même pays (MARIN), de l'organisme de recherche TNO, de la société spécialisée basée à Abu Dhabi TAQA, et Université d'Utrecht, ont décidé d'aller de l'avant. En outre, ils ne sont pas seuls à développer le projet, car l'Agence néerlandaise pour les entreprises (RVO) a décidé de soutenir financièrement l'initiative.

L'attractivité du projet et l'impact de sa mise en œuvre sont évidents. «Les systèmes solaires flottants à grande échelle sur la mer n'existent pas encore», soulignent-ils du consortium. Cela fait également référence aux forces de l'énergie solaire dans la mer, qui n'occuperait pas les sols rares sur terre. En outre, les promoteurs soulignent sa contribution potentielle aux îles ou aux zones reculées où, précisément pour cette raison, ils ont tendance à recourir à des sources polluantes, comme le diesel.

Cependant, ce ne sont pas les seuls domaines qui bénéficieraient du succès de l’idée ambitieuse. "Ce sera une solution pour le monde entier, puisque la majorité de la population de la planète est concentrée dans les régions côtières." Plus précisément, 6 personnes sur 10 vivent dans des zones proches de la ligne de mer . «Nous espérons créer un impact positif et durable pour tous», confie van Hoeken.

L'impact attendu s'étend à plus de domaines, comme la performance des installations solaires photovoltaïques. En ce sens, les participants à ce projet considèrent qu'une ferme solaire en mer peut rapporter 15% de plus qu'une autre, homologue, sur terre. Cet aspect continuera à être approfondi au fur et à mesure de l'avancement des travaux de ce consortium, puisque le rôle de l'Université d'Utrecht sera précisément de comparer la production sur terre et dans les centrales solaires marines comme celle qui sera lancée aux Pays-Bas.

Recommandé

Propriétés, avantages et utilisations du vinaigre de cidre de pomme
Avocat: comment planter son noyau?
Propriétés, avantages et utilisations des feuilles de laurier